Derniers Blogs

Attention, ARNAQUE :

les ventes de "blocs de jade brut" sur internet !

Depuis quelque temps, une nouvelle "mode" se propage sur internet dans le commerce du jade : la vente de pseudos "blocs de jade brut naturel" (après tout, tant qu'à faire, autant rajouter "naturel" pour vendre plus cher et plus vite !) sur internet.

Les vendeurs sont en général des commerçants de minéraux qui ne connaissent rien au jade (d'accord, on ne peut pas tout connaître, mais on est censé connaître ce que l'on vend) et qui mettent à des prix prohibitifs (le rapport qualité/prix est très mauvais) des mini-blocs censés être du "jade brut naturel".

On trouve aussi, malheureusement, des blocs de ce type dans les salons.

Si dans certains cas les vendeurs ne sont pas conscients qu’ils arnaquent leurs clients sans le savoir, dans la plupart des cas ils savent bien ce qu’ils vendent, et c’est là que le bât blesse.

Voici un exemple de ce que ces vendeurs proposent sur internet :

- jadéite A, pierre naturelle brute du Myanmar (ex-Birmanie), polie par endroit pour faire ressortir la couleur du jade. FAUX !

- non traitée, 100% naturelle. FAUX !

- dimensions 90 x 80 x 40 mm, 686 g. C'est la seule chose qui doit être vraie !

- densité 3,30 testée par nous-même. Encore un ou une grande spécialiste qui a fait une densité et en a déduit de quoi il s'agissait ! Un gemmologue, un géologue ou un minéralogiste sérieux savent parfaitement qu'une densité toute seule n'est rien ! Mais pour mieux abuser le client, le vendeur doit penser que "testé par nous-même" est une garantie !

- pour lapidaires, collectionneurs de minéraux, amoureux du jade. Belle pierre ! Pauvres lapidaires, collectionneurs et amoureux du jade ! Belle pierre : la beauté étant très personnelle, pourquoi pas ? Un bout de verre peut être très beau aussi...

- c'est une pièce rare. Il n'y en a qu'une seule. Heureusement !

- fourniture vintage faite à la main. LOL !

- 168 euros. Prix d'achat de ces pierres en Asie : quelques dollars. Et ça ne les vaut même pas, car elles sont remplies d'acides toxiques et de teintures.

  

IMITATION de jade brut : des fenêtres sont peintes et vernies imitant ainsi grossièrement les fenêtres dans les blocs naturels

pour parfaire la supercherie, le vendeur montre l'intérieur "coloré" du faux bloc de jade !

Les blocs ont une apparence esthétique agréable, lisse avec des petites fenêtres montrant du « jade », en général vert (cette couleur étant très prisée du grand public). Comme les blocs de jade sont vendus aux enchères sous cette apparence au Myanmar, les faussaires ont eu l’idée de produire par milliers des petits blocs imitant (grossièrement) les gros pour tromper les acheteurs naïfs.

Comment voit-on la différence ?

  1. le prix : le jade naturel est une pierre coûteuse. Même les petits blocs de jade naturel sont chers, et ils ne sont jamais vendus sous cette apparence : ils sont vendus ou totalement polis, ou, si une partie de brute est laissée, avec la « peau » du jade d’un côté et une face polie. Ces faux jades bruts coûtent quelques dollars à l’achat en Asie, les revendeurs les proposent à plusieurs dizaines voire même centaine de dollares !
  2. la « peau » d’un jade véritable n’a jamais cette couleur blanchâtre typique des imitations.
  3. l’imitation est faite d’un matériau pierreux, trempé longuement dans l’acide, pour le décolorer puis « arrangé » en surface en le peignant puis le vernissant pour donner l’illusion de jade naturel.
  4. une pierre en brute, jetée sur un carrelage ou autre sol dur, ne cassera pas. Ces imitations se brisent comme du verre : voir ci-dessous la photo d’une pierre achetée à un exposant du Salon des Minéraux de Paris Charenton et devant lequel j’ai fait la démonstration.

autres blocs IMITATION jade brut :

celui de gauche a été jeté sur le sol et on voit la matière qui n'a rien à voir avec le jade naturel ainsi que les traces de peinture noire à l'intérieur du bloc

Attention ! Même quand les revendeurs se sont fait flouer (pas forcément en Asie, il suffit d’aller sur les Salons des Minéraux qui proposent ces horreurs, alors que la réglementation est stricte et interdit la vente d’imitations sans divulgation - il faut appeler un chat un chat, donc dire qu’on vend un faux jade mais qui le fait ? -), au lieu d’admettre leur erreur s’ils viennent à savoir la vérité, ils persistent à vendre du faux jade pour du vrai car cela nuirait à leur orgueil (et probablement à leur portefeuille !) d’admettre la vérité ! Et ils rejoignent dès lors la cohorte des arnaqueurs professionnels qui ne fait qu’augmenter, dans le domaine des pierres… mais aussi ailleurs !

Et pour finir, quelques photos de VRAIS BLOCS DE JADE BRUT !

bruts de jadéite, une face polie, belle qualité, différentes couleurs naturelles

bloc de jade jadéite coupé en deux : "peau" à l'extérieur, couleur naturelle, jade à l'intérieur, bicolore, couleur naturelle

Les vendeurs peu scrupuleux sévissent comme toujours sur ebay, Etsy (eh oui, il n'y a pas que du fait main chez Etsy !) & co, alors faites preuve de prudence et de bon sens.

Exigez que le vendeur s'engage : facture avec mention explicite du type de jade, conformément à la législation. Ainsi vous aurez une garantie de remboursement si vous êtes floué.

LE MARCHE EST INONDE DE FAUX JADES, OUVREZ L'OEIL ET LE BON !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oeufs en Jade

Méfiez-vous des contrefaçons !

La plupart des boutiques, en ligne ou non, ont tendance à appeler "jade" toute pierre ou autre matériau ressemblant de loin ou de près à du jade. Ce qui fait beaucoup de produits qui n’ont rien à voir avec le jade véritable.

Cette façon de procéder est non seulement trompeuse, mais contraire aux réglementations française, européenne et internationale.L'appellation gemmologique “jade” (la gemmologie - du latin “gemma”, ornement - est la science qui étudie les pierres) recouvre deux pierres, la jadéite (jade jadéite) et la néphrite (jade néphrite), et seules ces deux pierres ont droit à l’appellation “jade” (et non des dizaines d’autres pierres et matériaux qui sont vendus sous cette appellation plus attractive que celle qui est la leur). Pour être totalement exhaustif, il faudrait rajouter l’omphacite (jade omphacite) mais cette pierre ne nous intéresse pas dans le cadre de notre étude sur les oeufs et ne concerne qu’une minorité très pointue de gemmologues spécialisés.

On ne peut donc pas appeler n'importe quoi du jade. Peut-on appeler un CZ (oxyde de zirconium) un diamant ? Et pourtant la toile est remplie de CZ que l'on vend pour du diamant ! Pour le jade, c’est bien pire !

Si l'on cherche des oeufs en jade sur internet (ou ailleurs), dans 95 à 99 % des cas les oeufs vendus pour du jade n'en sont pas. En effet, les oeufs prétendument en "jade" sont en fait des imitations.

Pourquoi des imitations ? Parce que le jade est rare, il est difficile à travailler et il est cher. Comme la plupart des vendeurs ne connaissent rien au jade mais ont un sens aigu du commerce, ils vont appeler "jade" un matériau qui n'en est pas dans le but de faire des marges plus importantes et de vendre plus.

Préférez-vous acheter un objet estampillé "jade" qu'un objet estampillé "verre imitation jade", "quartz teinté imitation jade", "serpentine imitation jade" ? C'est ainsi que les vendeurs peu scrupuleux devraient appeler leurs faux jades, s'ils suivaient les réglementations non seulement française, mais européenne et internationale. Bien entendu, ils ne le font pas !

Le jade est rare : qui dit rare dit souvent cher ; donc acheter du brut est cher, le travailler est également cher. Il est donc plus facile de travailler la serpentine ou une autre pierre, très peu coûteuse, dont le prix de revient sera bas et qui permettra des marges élevées.

J'ai coutume de dire que le jade est un mot que tout le monde connaît, mais dont quasiment personne ne sait ce qu'il recouvre. En effet, la pierre est méconnue non seulement de la majorité du grand public, mais aussi des bijoutiers ou des autres professionnels.

Qu'est-ce que le jade ?

Comme nous le disions, plus haut, il existe deux types de jade : le jade jadéite et le jade néphrite

- Jade jadéite (ou jadéite) : la jadéite est une roche faisant partie du groupe des pyroxènes, composée de silicate de sodium et d'aluminium. Elle a été identifiée pour la première fois par Alexis Damour (minéralogiste français 1808-1902), en 1863. A cette époque, l'intérêt pour le jade néphrite s'est reporté sur le jade jadéite. Le pays producteur principal est le Myanmar (ex-Birmanie). Le Guatemala est également producteur de jade jadéite, mais sa qualité est en général réservée a  ux petits objets plutôt qu’aux bijoux car il est moins translucide. Contrairement à une idée répandue (et entretenue par les Chinois eux-mêmes), il n'y a pas de jade jadéite en Chine mais c'est là que s'y trouvent les principales fabriques de jade à cause de la qualité de ses artisans. La jadéite a une dureté de 7 et une densité de 3,30 à 3,38. Elle existe dans de nombreuses couleurs qui vont du blanc au gris très foncé, en passant par le vert dit « impérial » (le plus prisé et le plus cher) et le lavande (très prisé également).

- Jade néphrite (ou néphrite) : la néphrite est une roche faisant partie du groupe des amphiboles, composée de silicate de calcium et de magnésium. La néphrite a une dureté de 6,5 et une densité de 2,9 à 3. Ce jade fait partie de l'histoire des Asiatiques depuis 7.000 ans et était la « Pierre des Empereurs ». Actuellement, les deux types de jade sont appréciés en Asie, la jadéite pour sa plus grande translucidité et la néphrite pour son histoire. Il est très important de savoir que si la Chine reste le pays où les deux types de jade sont travaillés, il n'y a plus de gisements de jade néphrite vert en activité en Chine actuellement. Il ne reste que ceux de néphrite blanche, dont les prix sont extrêmement élevés (compter plusieurs milliers d'euros pour une petite pièce ; 99,9 % du jade néphrite blanc sur internet ou ailleurs est faux). Les pays producteurs sont : la Chine pour le jade néphrite blanc, extrêmement rare et cher -, le Canada (premier producteur mondial à ce jour), la Russie, la Nouvelle-Zélande, l'Australie (pour le jade noir).

Le jade néphrite existe dans une palette de couleurs moins large que le jade jadéite : blanc (très rare et cher), vert « épinard » à vert foncé, gris-bleuté et noir.

Donc pour résumer : à part la jadéite et la néphrite, tout le reste n'est pas du jade.

Ce que l'on trouve sur internet (et dans les boutiques) :

L’oeuf que vous voyez sur la photo ci-contre est d’après sa description en “nouvelle jade”. On dit “le” jade, et pas “la” jade. Et cet oeuf n’est pas en jade.L’appellation “new jade” (“nouveau jade” en français) est une appellation fallacieuse interdite par la législation (française, européenne et internationale) pour désigner un oeuf en serpentine.

Elle a été inventée par les Asiatiques pour vendre du faux jade en quantité. La serpentine n’est pas une espèce minérale mais une famille de minéraux du groupe des silicates, comprenant plus de vingt membres. C’est une pierre très utilisée pour imiter le jade car on la trouve partout dans le monde (elle n’est donc pas rare), elle est facile à travailler car moins dure et résistante que le jade et en plus elle est très bon marché, ce qui permet aux marchands de faire d’excellentes marges.

Voici d’autres photos d’œufs qui ne sont pas en jade et que l’on trouve couramment sur internet et dans les boutiques :

Autres imitations courantes :

-       quartz aventuriné

-       amazonite

-       grenat hydrogrossulaire

-       gypse (talc)

-       onyx

-       calcédoine

-       vésuvianite

-       "Xiuyan jade" ("jade de Xiuyan"),

-       "Xiuju jade" ("jade de Xiuju"), le "Dushan jade" ("jade de Dushane) et bien d'autres, qui sont des variétés de serpentine, pas du jade

-       zoïsite

-       etc.

Quand vous voyez la mention "oeuf en jade", posez-vous la question :

-      ces oeufs sont-ils VRAIMENT en jade ? Demandez au vendeur qu'il vous le confirme en vous donnant l'origine du jade (dans la plupart des cas, il n'en a aucune idée) et en vous donnant un certificat gemmologique, c'est-à-dire signé par un gemmologue diplômé et reconnu dans sa branche, ou par un laboratoire gemmologique. Un certificat engage son signataire.

Les autres certificats n'ont aucune valeur, tout le monde peut en émettre, vous en premier.

Demandez à votre vendeur les caractéristiques gemmologiques de l'oeuf par écrit. Dans la plupart des cas, le vendeur ne saura même pas de quoi il s'agit. Il peut bien entendu recopier des données sur internet (sur mon site notamment), mais s'il s'engage par écrit, ce ne sera pas un acte anodin.

Demandez-lui l'origine de l'oeuf : dans la majorité des cas il va vous dire "la Chine", parce que dans l'imaginaire collectif le jade vient de Chine.

Faux! Les dépôts de jade néphrite chinois foncé sont épuisés depuis longtemps et il ne reste plus que des dépôts de jade néphrite blanc... dont le prix au kilo est de 200.000 euros ! Quant au jade vert à vert très foncé, les dépôts principaux sont actuellement au Canada (premier producteur mondial) et en Russie. En revanche, les Chinois étant capables de travailler le jade depuis des siècles, les fabriques sont principalement en Chine... mais le jade néphrite n'est pas chinois !

PRIX : s'il est bas, l'oeuf est très probablement faux. Comme le jade est cher, un oeuf en jade ne peut pas être bon marché, donc un oeuf bon marché ne peut, sauf erreur (qui va vendre en-dessous de son coût de revient ?) être en jade.

 Oeufs en jade véritable

Oeufs en jade jadéite

Les oeufs en jade jadéite du Myanmar sont extrêmement rares. En effet, la jadéite du Myanmar étant très coûteuse, il n’est pas intéressant de tailler des oeufs dans un bloc de jade alors qu’il est possible d’y tailler des dizaines de cabochons s’il est de bonne qualité ou des mini-statuettes de bouddha. Ces oeufs sont actuellement introuvables sur le marché (en tout cas je n’en ai pas vu depuis plusieurs années - depuis que le prix du jade a encore augmenté -). Voici une photo ci-dessous de ma collection personnelle :

On trouve en revanche des oeufs en jade jadéite du Guatemala. Ils sont rares car le jade du Guatemala est mal connu internationalement, plutôt méprisé par les Asiatiques qui le trouvent moins beau que celui du Myanmar (le jade du Guatemala est souvent plus pierreux, mais la composition est la même, il s’agit de jadéite avec différents éléments qui le colorent). Mais ces oeufs existent (photo ci-dessous) et nous pouvons vous en proposer. La couleur peut surprendre au début car selon les inclusions, le jade aura des tonalité blanches, grises, vertes ou mauves, avec de forts contrastes (une couleur unie, bien plus rare, engendrerait un prix très élevé, et les couleurs unies sont réservées pour faire des répliques de masques maya. Nous travaillons avec une jeune femme qui a un petit atelier au Mexique, à la frontière du Guatemala et qui emploie des artisans qui travaillent à la main, sans ajout de matières chimiques que ce soit pour le façonnage de l’oeuf comme pour son polissage. Chaque oeuf est unique.

Oeufs en jade néphrite

Comme nous le disions, les mines de jade néphrite sont épuisées, sauf pour le jade blanc, et la Chine, pour travailler le jade, importe du jade du Canada et de Russie. Ces œufs sont rares car plus chers que leurs imitations bien sûr, et leur couleur est souvent très foncée (vert très foncé paraissant parfois noir), car le prix du brut de jade étant élévé, on utilise en général du jade foncé pour faire des œufs. Les œufs existent aussi en vert intense (dit « épinard », mais ils sont encore plus rares et plus chers et sont en général réservés aux collectionneurs :

Les photos ci-dessous montrent des œufs en jade néphrite : certains en jade vert intense et d'autres en jade vert très foncé :

 

Caroline Tran-Vinh est gemmologue diplômée n° 801229 de Gem-A (Gemmological Association of Great-Britain), FGAHK (« Fellow » de la Gemmological Association of Hong Kong), membre de l’AFG (Association Française de Gemmologie) et juriste en Droit Européen des Affaires Paris XI.

Aucune partie de ce document ne peut être reproduite sans autorisation expresse d’Eurojade.

 

Las de voir partout dans le monde les lithothérapeutes et autres praticiens du bien-être vanter les mérites des rouleaux de massage en "jade", nous avons décidé aujourd'hui de faire le point sur ces produits. 

Les rouleaux de massage en "jade" existent sous différentes formes, et à tous les prix. Prenons l'exemple de ce rouleau de massage en "jade" que nous avons acheté ce mois-ci en Chine, dans la boutique d'un restaurant très touristique de la région de Pékin.

Nous avons payé ce rouleau 9 yuans, soit à peu près 1,33 euro. A noter que le prix n'est pas un prix professionnel mais le prix concédé à une touriste européenne achetant dans une boutique située à la sortie d'un restaurant fréquenté par des touristes du monde entier.

Le même rouleau de "jade" est vendu sur internet entre 3 dollars US (2,76 euros) et... 90 dollars US (82,68 euros) !

Voici le modèle acheté photographié ci-dessous :

Que lit-on sur internet à propos des rouleaux de massage en "jade" ?

Voici quelques extraits intéressants :

  • "Le jade est une pierre sacrée en Chine. Considérée comme une pierre de santé, qui active et stimule la circulation énergétique. C'est aussi une pierre yang, c'est à dire d'énergie masculine active, particulièrement efficace pour la détente et la bonne santé du dos, sur le méridien yang ascendant, qui part du sacrum et remonte tout le long de la colonne vertébrale jusqu'au crâne".
  • Ou encore : "Jade rollers may seem like a relatively new beauty phenomenon — but they've actually been around since at least the 7th century. A favorite tool of elite women in China from then on, jade rollers are thought to reduce facial puffiness, drain the body of toxins, and balance one's qi. The gemstone naturally transmits infrared rays, which warm and increase blood circulation". Traduction : "Les rouleaux de massage en jade semblent être un phénomène de beauté récent, mais ils existent en fait depuis au moins le 7e siècle. Outils favoris des femmes d'élite en Chine depuis ce temps, ces rouleaux en jade permettraient de réduire le gonflement du visage, de drainer le corps des toxines et d'équilibrer le qi (ou chi). La pierre transmet naturellement des rayons infrarouges, qui chauffent et augmentent la circulation du sang".
  • "Les vertus du jade : resserre les pores de la peau, stimule la circulation du sang, diminue la lymphe et facilite la pénétration des actifs dans la peau".
  • 'The jade roller is helpful for headaches, hangovers and sinus problems". Traduction :"Le rouleau de massage en jade est utile pour les maux de tête, les gueules de bois et les problèmes de sinus".

La liste étant interminable, nous terminerons par ce "conseil" d'un acupuncteur anglo-saxon (qui n'a pas l'air de savoir qu'il n'utilise pas du jade mais une autre pierre) : "The jade is really good for evening your skin tone, for cooling and calming the skin". Traduction : "Le jade est vraiment bon pour uniformiser le ton de la peau, pour rafraîchir et calmer la peau".

Notre commentaire : rien que ça ! On peut noter que les vendeurs mettent en avant les propriétés supposées du jade. Ce qui signifie donc que le jade a, selon eux, toute son importance dans l'exécution du soin à effectuer avec l'appareil et qu'aucune autre pierre ne devrait se subsister à cette pierre quasiment "magique" sinon l'effet escompté ne pourrait se produire. Or le problème majeur est qu'qu'AUCUN DE CES INSTRUMENTS DE MASSAGE N'EST EN JADE.

Le jade est coûteux, dur à travailler (la jadéite a une dureté de 7, la néphrite a une dureté de 6,5 mais est extrêmement résistante) et il est bien plus facile d'utiliser la pierre la plus utilisée pour imiter le jade, présente partout dans le monde et notamment en Chine à un coût extrêmement bas, la SERPENTINE (que d'aucuns appellent sans vergogne "jade serpentine", appellation totalement fallacieuse mais oh combien plus vendeuse que le simple mot "serpentine)".

Donc si le rouleau utilisé n'est pas en jade, les effets observés ne peuvent être que liés à l'effet placebo ou à celui de la serpentine... que nous avons par ailleurs trouvée très étrange. En effet, nous avons roulé plusieurs fois le rouleau (tête la plus grosse) sur la peau d'une jeune femme préalablement nettoyée et exempte de maquillage. Il a suffi de quelques passages du rouleau change de couleur ! La grosse tête du rouleau était d'un vert clair uni et elle est devenue comme striée de blanc !

Donc non seulement le rouleau en jade... n'est pas du jade mais aussi la serpentine a été enduite pour avoir une apparence plus unie. Avec quoi ? Mystère ! En tout cas nous sommes bien loin du jade dans ce vaste et juteux marché du rouleau de massage en "jade" !

rouleau de massage en imitation jade (serpentine) à l'état initial

décoloration et tâches après quelques passages sur une peau test

On peut noter que de nombreuses tâches noires apparaissent, celles-ci, correspondant à des inclusions dans la serpentine, avaient été partiellement masquées par une imprégnation avec de l'huile ou un autre produit.

Conclusion :

  • Tous les rouleaux de massage en "jade" de ce type sont en serpentine et non en jade
  • La serpentine a été enduite d'huile ou d'un autre produit pour unifier non le teint de son utilisatrice, mais la couleur de la pierre et la rendre plus attirante.
  • A ce jour, nous n'avons JAMAIS vu de rouleaux de massage en jade "véritable" en jadéite ou néphrite donc MEFIANCE avec les assertions des vendeurs de ces rouleaux. Faire faire un rouleau sur mesure est tout-à-fait possible, mais le coût, s'agissant d'une production en série unique ou limitée, serait extrêmement élevé.