Bouddha de Jade pour la Paix Universelle à Paris

21 septembre 2011

Vous pouvez lire aussi  l'information générale sur le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle, l'article sur le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle à Paris "by night" ainsi que le Bouddha de Jade de Wat Dammamongkol.

Dans le cadre de sa tournée mondiale, le Bouddha de Jade pour la Paix universelle est exposé du 17 septembre au 9 octobre 20011 à la Pagode du bois de Vincennes. Cette statue mesure 2,70 mètres de haut et pèse plus de quatre tonnes.

Bouddha de Jade pour la Paix Universelle

La pagode du bois de Vincennes est le siège de l'Institut International Bouddhique fondé dans l'un des vestiges de l'Exposition Coloniale de 1931. Il ne subsiste de cette exposition que le Palais de la Porte Dorée (connu auparavant, avant que ses collections ne soient intégrées au Musée du Quai Branly, sous l'appellation "Musée national des Arts d'Afrique et d'Océanie"), la statue de la France colonisatrice située Porte Dorée, un abri à pirogues et les pavillons du Togo et du Cameroun.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, elle fait partie du 12ème arrondissement de Paris et non de la commune de Vincennes (ce qui fait du 12ème arrondissement le plus grand des vingt arrondissements de Paris). Dans cette enceinte de 8.000 m² située en bordure du lac Daumensnil se trouvent deux bâtiments à l’architecture remarquable conçus par Louis-Hippolyte Boileau. Le plus imposant, l’ancien pavillon du Cameroun, a été restauré à partir de 1977 et transformé en pagode pour l’exercice du culte. La restauration du second, qui est l’ancien pavillon du Togo est prévue par la Ville de Paris. Il renfermera une bibliothèque où seront réunis les textes sur les diverses traditions bouddhiques.

Devant l'entrée du site, oeuvre du japonais Torao Yazaki,  une sculpture érigée en 1971 représente  un groupe de pèlerins zen, les « Pélerins des nuages et de l'eau ».

"Les Pélerins des nuages et de l'eau"

A l’intérieur de l'enceinte, avaient été construits pour l'exposition, un pavillon principal et cinq pavillons secondaires, oeuvre des architectes Louis-Hippolyte Boileau et Charles Carrière. Les trois bâtiments cités plus haut subsistent aujourd'hui. L’un dans un très mauvais état est interdit au public par arrêté préfectoral.

Le bâtiment central est haut de 28 mètres et a abrité de 1933 à 1971 le Musée des Industries du Bois de la Ville de Paris, de 1933 à 1971 avant de devenir l'Institut International Bouddhique ou  "la Grande Pagode" en 1977, à la demande de Jean Sainteny, ancien officiel français au Cambodge, nommé Commissaire de la République pour le Tonkin en 1945. La grande pagode demeure, comme tous les autres bâtiments, la propriété de la Ville de Paris.

La Grande Pagode est occupée par diverses obédiences des écoles bouddhiques de la région parisienne et n’a aucun religieux à sa tête. Elle abrite le plus grand Bouddha d’Europe, oeuvre du sculpteur yougoslave François Mozès. Le bouddha a été réalisé en six parties dans les ateliers du peintre Miro à Paris et est recouvert de feuilles d’or et mesure, avec son socle, plus de 9 mètres de haut.

Cette statue impressionnante a été conçue de façon à n'être assimilée à aucune école particulière du bouddhisme, à aucun véhicule ni aucun particularisme ethnique puisque sa vocation est internationale. La statue, légèrement androgyne, fait le mudra de la méditation, le dhyana-mudra, ce qui symbolise la communauté des personnes qui suivent l'enseignement de Bouddha, la sangha.

Sur la façade de la Grande Pagode figure la Roue de la Loi, ou dharma-chakra, la roue à huit rayons. Chacun des rayons correspond à un embranchement du Noble Sentier Octuple, ou atthangikamagga, qu'il faut suivre pour parvenir au nirvana, qui constitue la quatrième noble vérité du premier sermon, ou Dharma-Cakkkappavattana-Sutta prononcé par le Bouddha.

Dans le même bâtiment, il est possible de découvrir différentes représentations de bouddhas et de bodhisattvas Avalokiteshvara, bodhisattva du Grand Véhicule, qui est également Tchenrezi au Tibet et sous une forme féminine Guanyin et Kannon au Japon.

Des reliques du Bouddha Sakyamuni provenant du Wat Saket de Bangkok ont été déposées à la Grande Pagode de Vincennes, qui devient ainsi le haut lieu spirituel du bouddhisme en Europe.

Dans l'enceinte de Grande Pagode se trouve également le temple de style tibétain et bouthanais Kagyu-Dzong, conçu par l'architecte Jean-Luc Massot et  inauguré le 27 janvier 1985. Le temple Kagyu-Dzong est un centre de l'école kagyupa du bouddhisme tibétain.

C'est sous une lumière grise que nous sommes arrivés ce mercredi 21 septembre à la Porte Dorée. Une marche de quelques minutes le long du lac Daumesnil conduit au site bouddhique.

l'une des deux entrées du site bouddhique de Vincennes

affiche annonçant la venue du Bouddha de Jade pour la Paix Universelle

 

d'un côté, la Grande Pagode abrite le Bouddha doré le plus grand d'Europe (hauteur : plus de 9 mètres avec le socle)

de l'autre, abrité sous un dais, se trouve le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle

devant le Bouddha de Jade, répliques

La bonzesse emmène l'un de petits bouddhas répliques du Bouddha pour la Paix Universelle. Elle nous a assuré que les petits bouddhas étaient également en jade... nous n'avons jamais eu connaissance de bouddhas en jade répliques du Bouddha de Jade pour la Paix Universelle, mais seulement de bouddhas en jade identiques à celui offert au Roi de Thaïlande qui est présenté également à Vincennes mais à l'intérieur de la Grande Pagode, à gauche du Bouddha doré. Bien que nous n'ayons pas pu les observer de prêt, nous pensons que ces répliques sont en résine.

lumière verte électrique (mobile) ici sur la jambe gauche du bouddha

Il y a peu de monde en ce début d'après-midi, majoritairement des visiteurs asiatiques et particulièrement vietnamiens (les bénévoles sont également vietnamiens), ce qui s'explique par le fait que ce sont les communautés bouddhiques vietnamiennes qui organisent l'accueil du Bouddha de Jade à travers le monde.

Alors, et ce bouddha dont nous vous avons déjà parlé mais que nous n'avions jamais vu qu'en photo ? Eh bien nous ne vous cachons pas que nous sommes déçus...

Bien entendu, nous ne donnons ici que notre point de vue gemmologique, l'intérêt religieux du Bouddha de Jade et son but spirituel n'étant pas remis en cause.

Tout d'abord, il faut savoir que lors de sa tournée en Europe, le Bouddha de Jade a été endommagé lors d'un accident de la route en Allemagne. Ayant subi des dommages considérables, il a été restauré avant d'arriver à Oslo (Norvège) et d'y séjourner puis de continuer sa route pour arriver à Paris et y rester jusqu'au 9 octobre 2011.

Le jade est très résistant, mais lors de chocs très violents, il peut se produire des fissures dans la pierre qui sont alors indélébiles.

gros plan du Bouddha de Jade : noter les points de lumière électrique verte mobile

Il est certain que le Bouddha de Jade, présenté sous un dais aux couleurs jaune et orange, n'est pas mis en valeur. Sans compter tous les ornements et autres banderoles qui l'entourent. Le socle est très orné, peut-être est-ce pour dissimuler les cicatrices de l'accident qui s'est produit en Allemagne.

Nous avions vu les nombreuses photos du Bouddha de Jade pour la Paix Universelle, dont nous avons publié certaines sur notre site, avec l'autorisation de The Great Stupa of Universal Compassion. Et nous nous attendions à retrouver de visu ce même Bouddha. Quelle déception !

Après nous être déchaussés, nous nous sommes approchés du Bouddha de Jade et l'avons étudié attentivement, si l'on peut dire, "sous toutes les coutures".

Même si le soleil ne brillait pas sur Paris ce jour-là, le jade n'a pas ce vert éclatant que nous avions vu dans les nombreuses photos vidéos existantes sur le net, typique du jade polaire que nous pouvons retrouver dans les quelques spécimens que nous possédons.

Afin de comparer, nous avons sorti un exemplaire de jade polaire (néphrite du Canada de qualité exceptionnelle provenant de la "Polar Mine" aujourd'hui épuisée) et un exemplaire de jade néphrite du Canada, "classique" mais d'excellente qualité.

Le Bouddha de Jade ne présentait pas le vert éclatant du jade polaire du Canada, et il n'était pas non plus du vert du jade "classique" canadien. Nous avons trouvé la couleur du jade très sombre, malgré un beau poli de la pierre. Mais il est vrai qu'une pièce de jade de petite taille ne réfléchit pas la lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, de la même manière qu'une pièce de plusieurs tonnes.

Le petit bouddha, taillé dans le même bloc de jade polaire et offert au Roi de Thaïlande, qui trônait à l'intérieur de la Grande Pagode (le Bouddha de Jade est à l'extérieur mais protégé par un dôme) était conforme à notre connaissance de la qualité de jade néphrite dite "polaire" et resplendissait d'un vert éclatant.

une forte lumière éclaire le bouddha appartenant au Roi de Thaïlande sur son côté gauche

reliques disposées devant le petit bouddha de jade et voyageant avec les deux bouddhas de jade

vert éclatant du jade polaire du bouddha de jade appartenant au Roi de Thaïlande

comparaison de couleur entre les deux Bouddhas taillés dans le même bloc de jade polaire...

et le Bouddha de Jade de Dammamongkol à Bangkok, également en jade néphrite sans être de qualité "polaire"

Certes, le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle est protégé par un dôme dont les couleurs orange et jaune ne mettent pas en valeur la sculpture et le Bouddha de Jade propriété du Roi de Thaïlande est éclairé violemment par un spot de côté. Notez ci-dessus les couleurs des deux bouddhas telles que nous les avons vues et la comparaison avec le Bouddha de Jade de Dammamongkol à Bangkok, en jade néphrite également mais sans être de qualité "polaire". Si l'accident n'a pas entraîné un camouflage de la couleur d'une manière ou d'une autre, nous pensons que la couleur du Bouddha est complètement éteinte par les dais, et qu'elle ne révèle sa beauté qu'en pleine lumière naturelle ou sous un fort éclairage (comme la plupart des jades qui sont plus lumineux sous éclairage ponctuel).

L'inauguration du Bouddha de Jade pour la Paix Universelle a été faite le samedi 17 septembre par Ian Green, l'initiateur australien du projet. La tête peinte en or mat permet d'éviter que le visage de celui qui le regarde ne se reflète pas dans le visage du Bouddha de Jade, ce qui serait de mauvais augure.

Des reliques accompagnent le Bouddha et représentent "le Seigneur Bouddha et son bienveillant esprit", d'après Ian Green. La tournée du Bouddha de Jade pour la Paix Universelle a commencé à Danang, au Vietnam, où le Bouddha est resté pendant trois mois. Puis elle s'est poursuivie au Canada, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Norvège, en Suède pour arriver à Paris. Plus de cinq millions de personnes ont vu le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle à ce jour.

A l'extérieur, autour du Bouddha de Jade pour la Paix Universelle, des stands protégés par des tentes ont été installés. Certains sont consacrés à la nourriture et aux boissons, les autres vendent de multiples babioles souvenir dont de nombreux bouddhas et autres pendentifs en imitation jade ou en jade teinté de très mauvaise qualité.

Les objets du plus mauvais goût sont à notre avis ces petites statuettes reproduisant le Bouddha de Jade, d'une hauteur de 17 cm de haut et composées de résine peinte (elles sont vendues 80 euros). Ceci étant dit, si la vente de tous ces objets doit servir à financer le Grand Stupa de la Compassion Eternelle à Bendugo en Australie - c'est ce qui semble ressortir du site des organisateurs de la tournée du Bouddha de Jade pour la Paix Universelle, mais nous n'en avons pas trouvé mention sur le site bouddhique de Vincennes - pourquoi pas ?

devant le Bouddha en Jade pour la Paix Universelle, des répliques plus petites et à côté de ces répliques, à vendre et dans de petites boîtes en carton, des répliques en résine

 

la souriante Thi Thuy Nguyen tient un stand de fleurs et de livres bouddhiques

les bénévoles donnant des renseignements portent des blouses vertes

stands proposant de la nourriture et des boissons ou des souvenirs en rapport avec le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle

Emportant avec nous le livret remis gracieusement par un fidèle dans la Grande Pagode où trône le grand Bouddha doré (ce livret bleu est intitulé "Comprendre le bouddhisme en une heure" et a été écrit par le Vénérable Dr Thich Huyen-Vi), nous sommes repartis comme nous étions venus, en passant le long du lac Daumesnil : le soleil s'était mis à briller et un film était en cours de tournage sur le lac...

tournage d'un film sur le lac Daumesnil

lac Daumesnil

Addenda 26 septembre 2011 :

Notre première visite à la Grande Pagode du bois de Vincennes ne nous ayant pas permis d'obtenir toutes les informations désirées (nous avons manqué Ian Green, l'australien à l'initiative de la tournée du Bouddha de Jade, qui était déjà reparti lors de notre passage), nous avons décidé de retourner voir le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle avant son départ définitif de Paris après le 9 octobre.

Afin d'obtenir plus d'informations, nous avons discuté avec d'autres bénévoles (l'enceinte de la Grande Pagode est ouverte tous les jours de 10 h à 21 h sauf le dernier jour où la fermeture a lieu à 16 h et de ce fait les bénévoles se succèdent sur place).

Nous avons remarqué, comme la fois précédente, que quasiment personne n'était au courant de l'accident de circulation survenu en Allemagne et qui avait fortement endommagé le Bouddha de Jade. Une française pratiquant le bouddhisme tibétain nous a expliqué qu'un accident survenant à un bouddha, surtout un bouddha pour la paix éternelle, était un mauvais présage. D'où la discrétion concernant ce sujet.

Palais de la Porte Dorée, à la lisière du bois de Vincennes

lac Daumesnil dans le bois de Vincennes

Alors que lors de notre première visite, le soleil était voilé, il faisait ce 26 septembre un temps exceptionnellement estival et le ciel était bleu. Le vert du Bouddha de Jade pour la Paix Eternelle ne nous a cependant pas paru plus éclatant que la semaine précédente, ceci malgré la différence de lumière. Au contraire, les couleurs jaune et orange du dais se reflétaient d'autant plus dans le bouddha dont le vert était encore moins éclatant que lors de notre première visite.

Bouddha de Jade pour la Paix Universelle

Nous avons eu la chance d'assister à une cérémonie dans la Grande Pagode : les reliques du Bouddha, qui voyagent avec les deux bouddhas de jade et qui étaient disposées devant le petit bouddha de jade ont été déposées sur la tête des fidèles qui attendaient en procession.

cérémonie avec les reliques du Bouddha voyageant avec les deux bouddhas de jade

Attention, il y a d'autres reliques qui sont celles dont nous avons parlé dans le premier article consacré au Bouddha de Jade pour la Paix Universelle à Paris, ce sont les reliques qui ont été offertes par la Thaïlande à la France en 2009 et restent en permanence dans la Grande Pagode.

stand de souvenirs

bouddha en résine déplacé temporairement sur un autel devant l'entrée de la Grande Pagode

seconde entrée près du parking (la première est à l'intérieur du bois)

Addenda 2 octobre 2011 :

L'émission de France 2, "Sagesses bouddhistes" est consacrée ce 2 octobre 2011 à 8 h30 au Bouddha de Jade pour la Paix Universelle.

Dans cette émission qui dure une quinzaine de minutes, on voit le Bouddha de Jade dévoilé et sa couleur est intense (sans atteindre le vert du petit Bouddha de Jade du Roi de Thaïlande). Nous pouvons en conclure que la beauté de la couleur du Bouddha de Jade pour la Paix Universelle est occultée par le dais qui le protège.

Addenda 5 octobre 2011 :

Jessica Benmasaud du Great Stupa of Universal Compassion à Bendigo en Australie a eu la gentillesse de nous répondre très rapidement concernant la couleur du Bouddha pour la Paix Universelle. Elle nous confirme que la restauration n'a entraîné aucune modification de la couleur initiale du Bouddha mais que les conditions d'éclairage influent grandement sur la couleur perçue : la couleur est totalement différente en pleine lumière du soleil. Pour notre part, nous ajouterons qu'une pièce de cette taille ne peut avoir la translucidité d'une plaque, d'une tranche ou d'un bijou bien plus fins, ou même d'une sculpture plus petite ce qui explique également la différence de couleur entre le Bouddha de Jade pour la Paix Universelle et le bouddha plus petit appartenant au Roi de Thaïlande.